Changer de métier : Pourquoi ne pas devenir un architecte

Plusieurs motifs peuvent être à l’origine d’une décision de changement de profession, du surmenage ou de l’épuisement, des difficultés à s’entendre avec ses supérieurs ou bien avec ses collègues, ou alors avoir la conviction de perdre son temps et de disposer de compétences supérieures à celles exercées dans sa fonction actuelle. Ce sont ces éléments qui sont les principales motivations qui peuvent pousser une personne à penser à un changer de métier. Certains font le pas pour se convertir en auto-entrepreneurs et travailler pour leurs propres comptes.

Le métier d’architecte en quelques lignes

Vous aimez le dessin et vous êtes plutôt doué, vous êtes à l’aise avec les chiffres et vous souhaitez être à votre compte. Vous avez certainement déjà pensé au métier d’architecte mais vous hésitez. Voici donc quelques pistes pour vous aider avec la bonne information ciblée en France.

L’architecte, c’est celui qui dessine les plans d’un édifice et suit sa réalisation jusqu’au bout. L’édifice peut être une maison, un bâtiment public ou encore un monument. A l’origine, le métier d’architecte nécessite une très bonne connaissance des mathématiques et de la physique, une aisance en dessin ainsi que de bonnes bases en comptabilité afin de respecter les contraintes de coûts, d’élégance et de durée. Mais aujourd’hui, les avancées informatiques libèrent l’architecte des calculs et il peut se spécialiser.

Ainsi de nombreuses professions apparaissent dans le domaine de l’architecture telles que le métier de muséographe (aménagement des musées), celui de scénographe (aménagement des scènes de cinéma), celui d’architecte paysagiste (aménagement des espaces verts) ou encore le métier d’architecte d’intérieur. Les débouchés du métier d’architecte sont divers. Il y a les agences privées, les services publics et la création d’agences ce que font d’ailleurs de nombreux architectes. Mais comment accéder à ce métier ?

Quelles formations suivre pour exercer  le métier  d’architecte ?

Le parcours classique commence après le bac dans l’une des 20 écoles spécialisées qui forment au métier d’architecte en France. Le parcours est de 5ans et est sanctionné par un diplôme d’architecte qui permet de se lancer dans le métier. La densité de la formation ainsi que sa durée laissent  peu de place à la pratique d’une autre profession. Toutefois, des formations continues sont disponibles pour le métier d’architecte d’intérieur. Notons que  l’architecte d’intérieur s’occupe de redéfinir et de délimiter  les espaces  dans un bâtiment. C’est un métier qui peut s’apparenter à la décoration mais qui regroupe en réalité la décoration et l’architecture.

Les formations  vous enseignent toutes les bases dans un délai de 30 semaines en moyenne et leur réalisation peut intervenir dans le cadre d’un CIF (Congé Individuel de Formation). Le métier d’architecte d’intérieur peut aisément vous permettre de devenir libre sur le net si  vous aimez la décoration intérieure et l’architecture en général.

En plus, de nombreux architectes d’intérieur se mettent à leur compte ce qui est aussi un plus si la hiérarchie devient insupportable pour vous.  Sinon si l’architecture vous passionne et que vous êtes déjà en activité, vous pouvez opter pour le métier de secrétaire technique d’architecte qui allie les notions d’architecture à celles du secrétariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *