Changer de métier : Pourquoi ne pas devenir un architecte

Plusieurs motifs peuvent être à l’origine d’une décision de changement de profession, du surmenage ou de l’épuisement, des difficultés à s’entendre avec ses supérieurs ou bien avec ses collègues, ou alors avoir la conviction de perdre son temps et de disposer de compétences supérieures à celles exercées dans sa fonction actuelle. Ce sont ces éléments qui sont les principales motivations qui peuvent pousser une personne à penser à un changer de métier. Certains font le pas pour se convertir en auto-entrepreneurs et travailler pour leurs propres comptes.

Le métier d’architecte en quelques lignes

Vous aimez le dessin et vous êtes plutôt doué, vous êtes à l’aise avec les chiffres et vous souhaitez être à votre compte. Vous avez certainement déjà pensé au métier d’architecte mais vous hésitez. Voici donc quelques pistes pour vous aider avec la bonne information ciblée en France.

L’architecte, c’est celui qui dessine les plans d’un édifice et suit sa réalisation jusqu’au bout. L’édifice peut être une maison, un bâtiment public ou encore un monument. A l’origine, le métier d’architecte nécessite une très bonne connaissance des mathématiques et de la physique, une aisance en dessin ainsi que de bonnes bases en comptabilité afin de respecter les contraintes de coûts, d’élégance et de durée. Mais aujourd’hui, les avancées informatiques libèrent l’architecte des calculs et il peut se spécialiser.

Ainsi de nombreuses professions apparaissent dans le domaine de l’architecture telles que le métier de muséographe (aménagement des musées), celui de scénographe (aménagement des scènes de cinéma), celui d’architecte paysagiste (aménagement des espaces verts) ou encore le métier d’architecte d’intérieur. Les débouchés du métier d’architecte sont divers. Il y a les agences privées, les services publics et la création d’agences ce que font d’ailleurs de nombreux architectes. Mais comment accéder à ce métier ?

Quelles formations suivre pour exercer  le métier  d’architecte ?

Le parcours classique commence après le bac dans l’une des 20 écoles spécialisées qui forment au métier d’architecte en France. Le parcours est de 5ans et est sanctionné par un diplôme d’architecte qui permet de se lancer dans le métier. La densité de la formation ainsi que sa durée laissent  peu de place à la pratique d’une autre profession. Toutefois, des formations continues sont disponibles pour le métier d’architecte d’intérieur. Notons que  l’architecte d’intérieur s’occupe de redéfinir et de délimiter  les espaces  dans un bâtiment. C’est un métier qui peut s’apparenter à la décoration mais qui regroupe en réalité la décoration et l’architecture.

Les formations  vous enseignent toutes les bases dans un délai de 30 semaines en moyenne et leur réalisation peut intervenir dans le cadre d’un CIF (Congé Individuel de Formation). Le métier d’architecte d’intérieur peut aisément vous permettre de devenir libre sur le net si  vous aimez la décoration intérieure et l’architecture en général.

En plus, de nombreux architectes d’intérieur se mettent à leur compte ce qui est aussi un plus si la hiérarchie devient insupportable pour vous.  Sinon si l’architecture vous passionne et que vous êtes déjà en activité, vous pouvez opter pour le métier de secrétaire technique d’architecte qui allie les notions d’architecture à celles du secrétariat.

Calcul Péage d’autoroutes en France : Les différents Types de paiement

De nombreuses autoroutes sont exploitées par des entreprises commerciales exploitantes qui ont fixé des règles pour les péages et les paiements. Sur la plupart des autoroutes, vous prenez un ticket lorsque vous entrez dans l’autoroute et vous payez dans les stations de péages lorsque vous quittez l’autoroute. Les péages routiers peuvent être payés en euros avec des pièces et des billets, certaines cartes bancaires, ou par télépéage (transpondeur électronique).

Faites votre calcul péage sur le site Distanceenvoiture.fr

Les péages sont facturés par distance, cela veut dire que le plus votre trajet est long le plus le montant à payer est important. Assurez-vous donc d’avoir une quantité suffisante de billets et de pièces de monnaie avant d’entrer dans une autoroute à péage. Préparez une réserve de pièces de monnaie et de billets pour les péages autoroutiers, car ils peuvent être élevés. Le trajet du Paris à Marseille dans un véhicule Classe 1 est d’environ 770 km ce qui demande environ 60€.

Le site web, Distanceenvoiture.fr fournit des informations en langues française et anglaise sur les autoroutes en France, y compris un service de calcul péage. L’utilisation est très simple, il suffit de remplir les champs de départ et d’arrivés pour voir la route recommandée, des statistiques sur la distance, la consommation estimée du carburant et d’autres informations.

Péages autoroute par Euro Cash

Pour les étrangers, la façon la plus simple de payer est souvent en euros. Sur les péage on trouve des guichet de péage marqués par une flèche verticale descendante, cela signifie que tous les types de paiement sont acceptés, y compris l’euro en espèces et le télépéage. Vous devriez pouvoir payer avec des pièces en euros ou en billets. Si vous voyez seulement un logo distinctif de la carte de crédit, et aucune flèche verte vers le bas, vous risquez de ne pas être en mesure de payer en espèces à ce guiche de péage. A éviter donc!

Péages autoroute par Télépéage

La méthode de paiement de péage préférée par les entreprises d’exploitation autoroute est le télépéage, ce type de paiement par transpondeur électronique est distingué par un logo ‘ T ‘ sur le guichet de péage. Pour en profiter, vous avez besoin du transpondeur et d’un compte d’abonnement auprès de l’entreprise d’exploitation d’autoroute ;ce qui est pratique uniquement si vous habitez en France ou dans un pays européen.

Cartes de crédit pour le paiement aux péages

Certains guichets de péage sont marqués par des logos de cartes de crédit, ce qui signifie que vous ne pouvez y payer que par carte de crédit. L’argent n’est pas accepté dans les guichets de péage marqués par le symbole de la carte de crédit. Seules certaines cartes de crédit sont acceptées pour le paiement des péages. Les cartes doivent contenir une puce informatique, mais toutes les cartes à puce ne sont pas acceptées! L’opérateur ne publie pas toujours les cartes acceptées. Si vous avez une carte de crédit auprès d’une banque française, et si vous avez le logo CB, votre carte sera probablement acceptée.

Si vous possédez d’autres cartes avec lesquelles vous pouvez continuer à payer vos frais de voyage, vous pouvez toujours les essayer.